Le 07-10-2014
2015, année de la rénovation thermique ?

Selon une étude publiée le 15 mai, les perspectives du marché de la rénovation thermique de bâtiments s’annoncent prometteuses. Encore limitée en 2014 (+2% en valeur), elle devrait repartir en force en 2015 à + 6% et 10.5 milliards d’euros.

Plusieurs facteurs sont analysés dans l’étude : la moindre contrainte financière des ménages, l’obligation de rénovation dans le tertiaire, les modes de financement et la montée en puissance de la valeur verte.

Les mesures de soutien mises en place en 2014 devraient avoir un impact favorable explique l’étude ; une situation favorable à des dépenses lourdes comme des travaux de rénovation. Attendue fin 2014, la publication du décret sur l’obligation des travaux de rénovation dans le tertiaire devrait également donné un coup de fouet au marché.

Les coûts de travaux de rénovation thermique restent toutefois élevés. La solution se trouve peut être dans le tiers financement, dispositif qui doit être expérimenté au niveau local en 2014 avant d’être généralisé sur le plan national.

Autre facteur accélérateur : la valeur verte, qui consiste, dans l’immobilier, à prendre en compte les critères de performances environnementales et énergétiques pour évaluer les biens.

Parmi les différents acteurs du marché de la rénovation thermique, les fabricants de matériaux isolants sont semble t-il les mieux positionnés aujourd’hui. Anticipant le réveil du marché français, ils se sont engagés sur la voie de l’excellence environnementale et des économies d’énergie et ont multipliés les investissements. Ils devaient donc être les premiers bénéficiaires de la reprise. 

Voir toutes les actualités